Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
Récap... des recettes avec des cerises ..!

dimanche 6 janvier 2013

PIGEON AUX CEPES ET LARDONS


PIGEON AUX CÈPES ET LARDONS 

Déjà une semaine ou presque dans cette nouvelle année, beaucoup de choses à régler en ce début d'année. Noël en double exemplaire pour nous, c'est la règle depuis que les enfants ont quitté le nid. Voici la recette promise, qui irait fort bien pour la St Valentin qui n'est plus si loin !

Une recette à la manière paysanne.
Ouvert en deux en crapaudine, afin de ne pas dessécher les filets. Une technique que j'utilise très souvent avec mes volailles, cela diminue la cuisson et les chairs sont fondantes et moelleuses.
Des cèpes séchés réhydratés, cueillis et séchés par nos soins, des cèpes bien sains et jeunes qui ont conservés leurs saveurs. Des lardons de lard fumé fermier, des herbes fraiches (laurier, sauge et thym), et une touche de vin rouge Gigondas pour nous. Un plat festif, parfumé et qui change des autres volailles.

Pour trois personnes

Préparation : 15 mn
Cuisson : 15 à 20 mn
Four : 180°

  • 2 pigeons
  • une tasse de cèpes séchés
  • 100 g de lardons fumés fermiers (fumé à l'ancienne)
  • 50 ml de vin rouge (Gigondas)
  • 5 cl de Cognac ou Armagnac
  • laurier, thym et sauge frais
  • 3 belles échalotes 
  • sel, poivre
  • huile et beurre
  1. Souvent vendu non vidé. Ouvrir délicatement et vider les pigeons sans rien percer si possible. Rincer à l'eau fraiche si vous avez percé un des viscère. Éponger avec du papier absorbant.
  2. Brûler les petites plumes qui restent éventuellement soit à la flamme du gaz ou avec un chalumeau.
  3. Ouvrir les pigeons en deux par le dos et bien aplatir les deux côtés au besoin en donnant un coup de couteau ou hachoir sur l'os de la poitrine afin de bien l'écarter.
 
  1. Mettre les champignons dans un demi verre d'eau tiède et passer 30 secondes au micro-ondes.
  2. Saler, poivrer des deux côtés.
  3. Préchauffer le four 200°
  4. Dans une grande poêle ou sauteuse qui va au four. Mettre un peu d'huile d'olive et 30 g environ de beurre. Quand c'est bien chaud ajouter les pigeons côté peau, bien les colorer, puis les retourner et avec une cuillère, arrosez-les sans arrêt.
  5. Ajouter les échalotes émincées grossièrement, les herbes.
  6. Déglacer avec le vin et le Cognac. Ajouter les lardons, les cèpes et leur eau (chez moi, les champignons séchés sont d'une grande propreté, contrairement à ceux que l'on achète qui ont encore de la terre), l'eau est très parfumée.
  7. Enfourner et baisser le thermostat à 180°. Laisser cuire 15 mn environ (nous on n'aime pas le pigeon saignant, mais juste à point). Arroser toutes les cinq minutes copieusement avec le jus.
  8. En fin de cuisson, retirer le plat puis l'envelopper dans deux feuilles de pepier d'alu et laisser reposer 30 mn au moins hors feu.
Servir avec une écrasée de pommes de terre ou une purée de panais ou de céleri. Ou un assortiment de légumes oubliés. Ici avec des pommes de terre "Rouges Des Flandres" pommes de terre qui restent roses à la cuisson et qui a vraiment le gout de pommes de terre classique à purée, contrairement à sa cousine Bleue "Vitelottes" qui elle est très farineuse et a un goût très prononcé de châtaigne qui ne plait pas à tout le monde.


 Quelques photos de cette pomme de terre délicieuse et très ludique en cuisine !


Rouge des Flandres épluchées et découpées crues

Rouges des Flandres cuites à l'eau


Rouges des Flandres en purée





Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites

15 commentaires:

  1. Superbe assiette ! bonne année bien gourmande !!! les pommes de terre sont...;à croquer bien roses...
    bises

    RépondreSupprimer
  2. je crois n'avoir jamais mangé de pigeons tu vois ,mais en voyant la viande bien dorée,j'ai comme une envie subite .Je ne connaissais pas cette pomme de terre,la vitelotte,j'aime pas trop justement car trop farineuse .Je note le nom de la pomme de terre rose,décidément t'es une mine d'or

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas non plus cette pomme de terre. Quel bonheur d'être à la campagne et de vivre avec les vraies valeurs. Je me serais bien attablée devant de plat délicieux. Gros bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  4. Je n'apprécie pas le pigeon par contre ta purée me tente beaucoup, d'autant plus que ces pommes de terre viennent de chez moi; facile donc de m'en procurer:)

    RépondreSupprimer
  5. C'est une excellente recette avec le pigeon ! C'est une viande que je n'ai pas eu l'occasion de goûter. Mais, j'espère y remedier !
    Je te souhaite une très belle soirée en ce dimanche,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas cette variété de pomme de terre. C'est génial.
    Je voulais te dire aussi à chaque fois que je viens et que je vois ton bandeau j'ai envie d'un sandwich :-) C'est terrible

    RépondreSupprimer
  7. jolie assiette avec des couleurs qui sortent de l'ordinaire
    bravo Andrée
    bisous

    RépondreSupprimer
  8. c'est très appétissant, j'adore les quenelles des rouge des Flandres, je te souhaite une bonne et heureuse année 2013, bisous

    RépondreSupprimer
  9. Miammm, !!! cette recette me semble bien savoureuse
    Bonne journée en ce lundi .
    bises

    RépondreSupprimer
  10. Une recette tellement savoureuse et si délicatement cuisiné! Merci et bravo!Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Amélie
    Voici une recette qui me plait bien, car je cuisine souvent ce volatile, j'ai un voisin qui en vend et j'en trouve également au marché campagnard. Ta façon de faire est originale, j'aime toutes les saveurs mises surtout que j'ai mes conserves de cèpes. Quant à ta purée rose elle est juste superbe...je n'ai pas vu ses pommes de terre par chez moi mais si j'en croise, je les prends sans hésiter car tu nous fais partager ton ressenti ce qui est très utile. Biz bien cordiale

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ce plat je ne cuisine pas souvent du pigeon car ici difficile à s'en procurer. Un mets de Roi !!Belle découverte aussi des rouges des Flandres je ne connaissais pas un rose superbe !!!Bisous

    RépondreSupprimer
  13. je ne connais pas du tout cette varietée de pommes de terre, si j'en trouve j'achète de suite car c'est surprenant dans un plat

    RépondreSupprimer
  14. J'ai fait la recette et toute la famille l'a trouvé excellente. C’est vraiment delicieux comme un plat d’un restaurant italien. Merci beaucoup!!!!!
    http://restaau.fr/Browse/meilleure-restaurant-italien-a-paris.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que cela vous ai plu. Pour moi une recette plutôt lorraine et terroir car lard et cèpes sont souvent aux tables lorraines en automne. Tant mieux si cela vous a rapellé l'Italie. Merci pour ce gentil retour !

      Supprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !