Recap..des recettes aux asperges !

Recap..des recettes aux asperges !
Recap..des recettes aux asperges !

lundi 5 novembre 2007

RILLETTES A MA FACON


RILLETTES A MA FAÇON


Nous adorons, les rillettes, mais pas n’importe lesquelles, j’ai adapté les recettes de base avec nos goûts, et obtenu, quelque chose de très goûteux et parfumé. Des rillettes façon rillons, mais à la mode « Amélie » et tout le monde adore ! Surtout « Mimi » qui en raffole !
(Pour qu’elles soient fondantes, il faut un quart à un tiers de gras)




3 kg de viande de porc réparti ainsi

1 kg de poitrine
1 kg d’épaule avec la couenne et le gras
1 kg de jambon frais avec la couenne aussi
Un peu de graisse de canard ou d’oie

2 carottes
1 blanc de poireau
1 feuille de laurier frais
1 oignon et un clou de girofle
2 gousses d’ail
Une petite branche de thym frais

Un litre de bouillon de poule fait maison, sinon (2 cubes dans un litre d’eau) J’ai toujours du bouillon congelé pour les rillettes.
Poivre et sel, mais avec précaution, car le bouillon est salé.

Découenner l’épaule et le jambon, et aussi le lard de poitrine frais, et découper les viandes en petits cubes.
Prendre une cocotte en fonte et faire fondre la graisse de canard,
Ajouter les viandes en plusieurs fois pour bien les saisir SANS LES DORER,
Assurez- vous qu’il n’y a rien d’attacher au fond de la cocotte.
Poser sur la viande revenue, le bouquet garni, les carottes et, poser les couennes par dessus, cela protégera la viande de la chaleur.
Mouiller avec le bouillon,
Fermer la cocotte avec le couvercle
Amener à ébullition doucement.

Enfourner à four 180° pendant 30 mn, puis 2 heures 30 à 160° (four traditionnel, si four à chaleur tournante, baisser de 20°, à chaque fois)
TOUJOURS AVEC LE COUVERCLE
Surveiller la cuisson toutes les demi heures, il doit toujours y avoir du liquide et cela ne doit pas dorer, mais cuire gentiment.

Au bout des trois heures, il doit rester très peu de liquide.
Sortir la cocotte du four et la laisser refroidir, suffisamment pour pouvoir terminer vos rillettes à la fourchette. PAS AU ROBOT, c’est trop rapide et cela fait de la purée, on doit retrouver des fils de viandes et avoir des morceaux, sinon pas de goût !

Lorsqu’elles sont tièdes prendre un grand plat et deux fourchettes, si vous avez encore des vieilles fourchettes de grand-mère en fer blanc, servez vous en, cela va tout seul.
Ôter les couennes et le bouquet garni, l’oignon, le thym, les carottes.
Avec un écumoire prendre des petites quantités de viandes et émiettez les avec les deuc fourchettes, que l’on croise, une dans chaque main !
Puis verser la viande émiettée dans un grand récipient.
Recommencer, jusqu’au bout.
(Vous pouvez ajouter qqs morceaux de carottes, facultatif)
Ajouter un peu du jus restant (une tasse à déjeuner) s’il en reste autant.
Mélanger bien et mettre en pot ou en bocaux ou dans une terrine.

Pour la conservation poser un papier sulfurisé sur le dessus et couler un peu de saindoux ou de graisse de canard sans laisser d’air ou de trous (pour qqs jours au frigo). Il suffit d’enlever la graisse et le papier lors de l’utilisation.
Pour les garder plus longtemps : STÉRILISER 45 mn dans les bocaux pour conserves.
Autre méthode sure : Je les conserve au congélateur.

Les servir sur des toast de pain aux céréales, légèrement toastés, et Régalez vous !


4 commentaires:

  1. C'est bien beau, il nous manque l'odeur ! cela ne peut pas étre mauvais du tout, gare aux calories ! Avec modération alors ! Super ton blog, continue !

    Flo.

    RépondreSupprimer
  2. que de boulot!!! bravo!

    RépondreSupprimer
  3. je suis honteuse devant cette magnifique recette car moi je les fais simplement cuire 2h et je les mixe au thermomix!! hum hum hum!!! Je me cache sous mon tablier du coup.
    Je ne mange aucune charcuterie (je me l'interdis) mais mon papa est un fana et du coup j'adore faire mais ne goûte jamais.
    J'ai fait un délice de foie de volaille thermomix au muscat je te file la re7 si tu veux c'est assez surprenant mais rien à voir avec de la bonne cochonaille.
    Amitiés et merci pour tes promptes réponses.

    Myriam

    RépondreSupprimer
  4. Ouh la la, je me suis lancée à la fin de l'hiver dans les rillettes maison, ça n'existe pas en Espagne,ou alors avec leur éternel pimentón, c'est pas pareil.
    A peu près les mêmes morceaux de porc, pas de secret faut laisser mijoter longtemps, longtemps, presque 5 heures pour ma recette. J'ai aussi mis de la graisse de canard pour limiter le cholestérol, ou pour la bonne conscience, va savoir ;-)
    A la fin pour émietter j'ai utilisé le presse purée vertical, super efficace! On a bien bien bien les fibres confites de porc qui fondent en bouche!!! Grâce à la haute teneur en gras, ça se congèle super bien, en petits pots comme çà j'en ressors régulièrement. C'est le même gros boulot pour 1 kilos de viande que pour 4...
    bonne journée!

    RépondreSupprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !